Nos propositions pour l'égalité femmes-hommes à Tours

Une nouvelle ligne de Tramway avec des stations dédiées à des femmes illustres

En cette journée internationale des droits des femmes, la liste C’est votre Tours se mobilise pour agir et rappeler les propositions concrètes et fortes de son programme pour changer la donne dans notre ville.

Avec C’est votre Tours, l'égalité entre les femmes et les hommes, ce sera une préoccupation de tous les instants. Luttons ensemble contre toutes les formes de discrimination.

Pour le partage de l’espace public et le droit à la sécurité 

  • Formation de la police municipale à la question de harcèlement de rue et possibilité de l’alerter via une application
  • Marches exploratoires pour identifier les améliorations à apporter pour prévenir le harcèlement et les agressions
  • Coordination renforcée des actions entre police municipale et police nationale contre les violences faites aux femmes sous l’autorité du maire
  • Soutien aux espaces d’accueil pour les femmes
  • Renforcement de l’offre en transport en commun avec, la possibilité de l’arrêt à la demande
  • Une réflexion sur les équipements de rue afin de ne pas favoriser leur appropriation par les hommes

Pour l’égalité économique

  • La nouvelle direction de l’emploi et du développement économique de la Métropole intégrera l’égalité femmes/hommes comme objectif transversal à toutes ses politiques (création d’entreprises, retour vers l’emploi, accès à la formation…)
  • Un retour facilité à l’emploi pour les femmes élevant leurs enfants seules par la tarification progressive de la cantine (première tranche gratuite) et par le renforcement de l’offre de gardes d’enfants
  • L’intégration d’objectifs d’égalité à promouvoir dans la publication annuelle de la situation sur le rapport des hommes et des femmes dans l’administration territoriale

Pour une meilleure représentation des femmes

  • Un soutien accru aux associations œuvrant en faveur de l’égalité femmes/hommes au sein d’une maison des diversités en coordination avec un maire-adjoint à l’égalité
  • Une politique de féminisation des noms de l’espace public pour une meilleure reconnaissance – nous proposons par exemple que les stations de la seconde ligne de tramway soient dédiés à des femmes illustres
  • Un soutien au sport féminin de haut niveau

Nouvelle ligne de tramway à Tours partie nord

 

Nouvelle ligne de tramway à Tours partie sud

Madeleine Pelletier

Madeleine Pelletier, née le 18 mai 1874 à Paris et morte le 29 décembre 1939 à Épinay-sur-Orge est en 1906 la première femme médecin diplômée en psychiatrie en France. Elle est également connue pour ses multiples engagements politiques et philosophiques et fait partie des féministes les plus engagées au regard de la majorité des féministes françaises du xxe siècle.

 

Olympe de Gouges

Marie Gouze, dite Olympe de Gouges, née le 7 mai 1748 à Montauban et morte guillotinée le 3 novembre 1793 à Paris, est une femme de lettres française, devenue femme politique. Elle est considérée comme une des pionnières du féminisme français.
Auteure de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, elle a laissé de nombreux écrits en faveur des droits civils et politiques des femmes et de l’abolition de l'esclavage des Noirs.
Elle est souvent prise pour emblème par les mouvements pour la libération des femme.

 

Charlotte Perriand

Charlotte Perriand est une architecte et designer française, née le 24 octobre 1903 à Paris où elle est morte le 27 octobre 1999.

 

Eugénie Brazier

Eugénie Brazier, surnommée la mère Brazier, née le 12 juin 1895, à La Tranclière et morte le 2 mars 1977, à Sainte-Foy-lès-Lyon, est une chef cuisinière française. C'est une des « mères » emblématiques des bouchons lyonnais. Première promotion de chef à obtenir trois étoiles au Guide Michelin en 1933 de 1933 à 1968.

 

Clémence Ramnoux

Clémence Ramnoux (1905 – 27 mai 1997), est une historienne de la philosophie française, spécialiste de la pensée grecque présocratique.

 

Flora Tristan

Flora Tristan, née le 7 avril 1803 à Paris et décédée le 14 novembre 1844 à Bordeaux, est une femme de lettres, militante socialiste et féministe française, qui fut l’une des figures majeures du débat social dans les années 1840 et participa aux premiers pas de l’internationalisme. 

 

Marsha P. Johnson


Marsha P. Johnson est une femme transgenre et drag queen américaine, travailleuse du sexe et militante du mouvement LGBT qui a participé aux émeutes de Stonewall, dont elle est reconnue comme l’une des initiatrices avec Stormé DeLarverie et Sylvia Rivera. 

 

Lili et Nadia Boulanger

Marie Juliette Boulanger, dite Lili Boulanger, est une compositrice française, née à Paris 9e le 21 août 18931 et morte à Mézy-sur-Seine(Yvelines) le 15 mars 1918. Elle est la sœur cadette de la compositrice et pédagogue de renom Nadia Boulanger.

 

Françoise d’Eaubonne

Françoise d'Eaubonne, née Françoise Marie-Thérèse Piston d'Eaubonne le 12 mars 1920 à Paris et morte le 3 août 2005 à Paris, est une femme de lettres française, romancière, philosophe, essayiste et biographe, et une féministe libertaire. Elle est la sœur de l’écrivaine Jehanne Jean-Charles.

 

Emilie du Chatelet


Émilie du Châtelet, dont le nom complet est Gabrielle Émilie Le Tonnelier de Breteuil, marquise du Châtelet, née le 17 décembre 1706 à Paris et morte le 10 septembre 1749 à Lunéville, est une femme de lettres, mathématicienne et physicienne française.

 

Claudie Haigneré


Claudie André-Deshays, épouse Haigneré, née le 13 mai 1957 au Creusot, est une scientifique, spationaute et femme politique française, présidente d’Universcience à Paris entre 2010 et 2015, puis, jusqu'à ce jour, en 2020, conseillère auprès du directeur général de l'Agence spatiale européenne. 

 

Alexandra David-Neel

Louise Eugénie Alexandrine Marie David, plus connue sous le nom d’Alexandra David-Néel, née le 24 octobre 1868 à Saint-Mandé, morte à près de 101 ans le 8 septembre 1969 à Digne-les-Bains, est une orientaliste, tibétologue, chanteuse d'opéra et féministe, journaliste et anarchiste, écrivaine et exploratrice, franc-maçonne et bouddhiste française.
Elle fut, en 1924, la première femme occidentale à atteindre Lhassa, capitale du Tibet, exploit dont les journaux se firent l'écho un an plus tard et qui contribua fortement à sa renommée, en plus de ses qualités personnelles et de son érudition.