Une ville qui accompagne

Une ville qui accompagne

Accompagner quelqu’un nécessite de se joindre à lui pour le suivre ou le guider afin de favoriser le déploiement de ses capacités. Ce n’est pas seulement un moyen de produire du lien social. Il s’agit d’établir ou de rétablir les compétences, de faciliter l’activité individuelle. C’est une aide à la réalisation de soi pour la personne. Le respect, la bienveillance et la réciprocité sont ici des valeurs essentielles.
 

Développer une politique de prévention

Nous mettrons la santé au cœur de toutes les politiques municipales. Nous développerons une politique de prévention visant à l’acquisition des gestes de secours d’urgence et des principes de préservation du capital-santé.

Construire un centre de santé municipal

Nous construirons un centre de santé municipal avec des services aux larges plages horaires pour répondre au manque de médecins en ville et soulager les services d’urgence.

Ouvrir une maison spécialisée pour les personnes handicapées

Cette maison de santé spécialisée sera associée à de nombreux services
(commerces, auto-école spécialisée, maison des accompagnants, associations). Cette innovation sera le véritable démonstrateur d’un aménagement urbain augmentant l'autonomie de chacun.

Favoriser l'autonomie des seniors

Les établissements d’hébergements pour personnes âgées dépendantes (EPHAD) gérés par la ville expérimenteront le dispositif EPHAD à domicile. Le centre communal d’action sociale (CCAS) et les opérateurs de logement favoriseront les lieux de rencontres intergénérationnels pour séniors et créeront deux lieux supplémentaires de résidence séniors/étudiants.

S'engager pour l'égalité et la diversité

Nous nous engagerons pour l’égalité et la diversité en nommant un adjoint au Maire chargé de l’égalité. Chaque année une grande journée en faveur des minorités sera organisée et nous construirons une maison des diversités.

Lutter collectivement contre la pauvreté

Les actions relevant de la politique de la ville viseront à accompagner les habitants vers plus d’autonomie (accès à l’emploi, à la formation). Afin de réduire durablement la pauvreté, la participation citoyenne à cette politique d’accompagnement sera encouragée.

Renforcer l'action sociale et associative

Nous voulons favoriser l’accompagnement social et socio-culturel, comme l’animation de la vie associative. Pour cela, nous augmenterons la part de la dotation de solidarité urbaine relative aux centres sociaux.

 

Le mot du candidat Benoist PIERRE
 

La parole à gabrielle

Vous proposez de créer une maison des diversités, pouvez-vous nous en
dire plus ?

Gabrielle : C’est un lieu qui hébergerait l’ensemble des associations agissant en faveur de l’égalité et contre les discriminations, et qui leur donnerait par là même les moyens de mener leurs actions.

N’est-ce pas possible actuellement ?

G. : Le local accueillant ces associations mesure 30 m2.  Il n’y a pas d’espace confidentiel pour l’accueil du public, ni de possibilité de stockage. Nous devons donner aux associations les leviers nécessaires à leurs actions !

Qu’attendez-vous à terme de ce nouveau lieu ?

G. : Nous souhaitons créer un écosystème au profit des acteurs qui agissent sur ces questions en leur donnant les moyens d’agir et de travailler ensemble.

L'adjoint au Maire chargé de l’égalité y aura une permanence, la cellule anti-discriminations y sera hébergée et un espace culturel accueillera des événements

 

5 autres propositions
1/ Densifier le réseau des défibrillateurs

2/ Instaurer des espaces publics sans tabac dans les parcs

3/ Expérimenter un territoire zéro chômeur de longue durée orienté vers
les métiers de la transition écologique

4/ Installer le centre social du Sanitas dans des locaux plus propices à son activité

5/ Être à l’écoute des conseils citoyens et des acteurs locaux du Sanitas et de Maryse Bastié sur le programme de rénovation urbaine